rc-la-team.forumsactifs.com

Groupe amical de modelisme TT
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Le Rodage] d'un moteur thermique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 133

MessageSujet: [Le Rodage] d'un moteur thermique   Sam 20 Oct - 14:21

Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven Like a Star @ heaven LE RODAGE D'UN MOTEUR THERMIQUE Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Partir d'un bon pied

Bien protégé dans sa boîte,accompagné d'instructions précieuses,notre moteur semble si neuf,si brillant et si parfait que toute l'attention initiale que nous lui accordons paraît encore insuffisante.Il est vrai que le traitement donné à un moteur neuf, avant et après les premiers démarrages, est primordial.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


De façon préventive,et avant le premier démarrage du nouveau moteur,il s'assurer de sa parfaite position dans le véhicule ainsi que du bon montage des éléments de l'embrayage,qui conditionnent autant l'assemblage de l'automobile que le bon fonctionnement du moteur.Il ne faut pas oublier non plus un détail très important pour le fonctionnement futur de ce moteur tout neuf:le combustible utilisé qui doit être de la meilleure qualité possible et parfaitement approprié au moteur.
Pour donner un exemple,et en règle générale,les moteurs d'origine italienne ont besoin d'un pourcentage de lubrifiant inférieur,tandis que les moteurs japonais réclament un ou deux points de pourcentage d'huile en plus.N'importe quel combustible peut à priori faire fonctionner correctement un moteur neuf.Mais s'il n'a pas la qualité requise ,les effets indésirables peuvent se manifester dès les premières heures d'utilisation sous forme d'usure prématurée,d arrêts inexplicables,d'échauffement anormal...

LES RÉGLAGES INITIAUX
Au niveau de la "pré-carburation",c'est-à-dire des réglages du carburateur avant de lancer le moteur,il existe deux options possibles.La première est de la laisser telle qu'elle est à la sortie de l'usine,ce qui dans le cas des fabricants de prestige s'avère généralement fiable.La seconde est de réaliser ses propres réglages de la façon suivante:laisser une ouverture de passage d'air au ralenti de 0.7mm(ce qui correspond approximativement à la tête d'une épingle)ou un peu plus.Avec la guillotine ou le barillet ouvert au maximum et l'aiguille de hauteur ouverte plus de trois tours,souffler à travers le macaron de silicone par l'entrée de l'alimentation et fermer l'aiguille de hauteur jusqu'à ce que le flux commence à être interrompu par cette action.Avec le carburateur en position de ralenti ,souffler de nouveau en jouant sur l'aiguille jusqu'à ce qu'elle laisse passer une petite quantité d'air en cherchant le minimum,mais sans la fermer complètement.Le meilleur cadre de travail pour réaliser le rodage est le circuit habituel puisqu'il est connu dans chaque détail de son tracé et qu'il bénéficie en outre d'un accès facile comme une table ,un podium ou de l'eau.Le meilleur moment pour commencer est le jour ou l'affluence sur le circuit est la plus faible.De cette manière,les soins et les observations seront plus efficaces même si,en cas de problème ,un auto-modéliste expert pourra toujours être d'une grande aide.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

RODAGE STATIQUE
Il faut réaliser le rodage en deux étapes :statique et dynamique .En premier lieu,il faut remplir le réservoir de combustible et faire arriver les premières gouttes au carburateur ,soit en soufflant par le macaron de pressurisation,soit en pressant la poire correspondant si le réservoir est muni d'un tel accessoire.Les premiers tours ou tentatives de démarrage seront réalisés suivant une démarche appropriée:d'abord sans monter les bougies de préchauffage ou "chispomètres" ,en commençant avec l'ouverture maximale du carburateur,pour le faire ensuite pendant quelques secondes en position fermée ou au ralenti.
Ensuite,avec une légère action sur le démarreur et avec le réchauffeur monté,le moteur devra partir sans grands problèmes .Il faut chercher une carburation initiale riche à bas régime ,mais assez accélérée malgré tout pour ne pas s'arrêter.Il faut consommer ainsi deux à trois réservoirs à bas régime.Il faut aussi contrôler que la température reste comprise entre 65°et 90°,et qu'elle ne dépasse en aucun cas la température d'ébullition de l'eau.La meilleure méthode pour ce contrôle est d'utiliser une sonde de température.N'oublions pas qu'une température excessivement basse(inférieure à 60°)peut aussi être préjudiciable pour le moteur et réduire sa durée de vie en raison de la dilatation insuffisante de ses éléments.Lorsque cette période statique est terminée,il faut vérifier l'étanchéité des différents éléments du moteur:carburateur,sortie de vilebrequin,couvercle de carter et bougie.Des fuites possibles à la sortie du vilebrequin peuvent se produire pendant le rodage à cause de la richesse du mélange ,mais elles doivent normalement se dissiper avec un usage normal.Les autres fuites doivent être détectées et éliminées dans la mesure du possible,pour arriver à un rendement optimal du moteur et une meilleure propreté de l'ensemble.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE RODAGE DYNAMIQUE
En ce qui concerne le temps,il dépendra en grande partie des caractéristiques du moteur utilisé.En règle générale,le rodage dynamique doit être réalisé en faisant tourner le moteur sur le véhicule ou il sera monté et,s'il s'agit d'un tout-terrain,en évitant les sauts et donc les efforts causés par les brusques changements de régime.
La carburation doit être correcte à bas régime pour que le moteur soit capable de garder le ralenti pendant au moins trente secondes et légèrement riche à haut régime,mais sas jamais arriver à plus de 75 ou 80% de l'ouverture maximale du carburateur.Ceci le temps minimum de quatre réservoirs et au maximum de ce que nous serons capables de supporter pour vérifier les performances de notre moteur.Au fur et à mesure de la consommation des réservoirs,nous constaterons que les performances du moteur augmentent,ne pas arrêter pour autant de contrôler la température.
Un dernier conseil,et non des moindres ,est de s'armer de patience en cas de contretemps,car la panne la plus banale et la plus insignifiante peut mettre en péril toute cette technique ,et si notre anxiété nous conduit à toucher à tout et n'importe quoi,le remède sera encore pire que le mal!Pour cela,il est préférable d'attendre ,de demander et de s'informer avant de perdre patience et de détruire une mécanique aussi précise.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


RC' la team Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://rc-la-team.forumsactifs.com
 

[Le Rodage] d'un moteur thermique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rc-la-team.forumsactifs.com :: Les experts :: Les experts en thermique :: Fiches techniques/Explicatifs-